En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Le diagnostic gaz, pourquoi ?

Une installation de gaz mal entretenue peut engendrer des dysfonctionnements à l'origine de graves accidents.
Les dangers sont de deux types :
  • Lorsqu'une installation est mal entretenue, des fuites peuvent survenir et déclencher une explosion occasionnant parfois des dégâts collatéraux aux biens avoisinants.
  • Matériellement moins impressionnante mais tout aussi meurtrière, une mauvaise combustion des gaz dégage du monoxyde de carbone qui, dans un espace mal aéré, peut provoquer une intoxication des occupants et entrainer la mort.

En résumé

Sans titre.png

Quand ?

En cas de vente

Afin de limiter les risques relatifs aux installations ayant souffert du temps ou d'un mauvais entretien, un diagnostic doit être effectué par un professionnel pour toute installation de plus de 15 ans. En effet, depuis le 1er novembre 1997, un rapport, dont la date d'émission est inférieure à 3 ans, doit être annexé à la promesse de vente et, à défaut, à l'acte authentique.
Attention !
Le vendeur se conformant à cette obligation est exonéré de la garantie des vices cachés. Dans le cas contraire, il ne peut pas se prévaloir de la clause d'exonération de la garantie des vices cachés, dans la mesure où ces vices concerneraient l'installation intérieure de gaz.
 

En cas de location

Il n'y a, jusqu'à présent, pas d'obligation du bailleur de fournir un rapport faisant état de l'installation de gaz.
Il est néanmoins conseillé de faire réaliser un diagnostic de l'installation, dans le but de protéger les occupants et se protéger de toute mise en cause de la responsabilité en tant que propriétaire bailleur.
En effet, la responsabilité du propriétaire ayant mis en danger le ou les occupants peut être appelée en cas de sinistre.
 

Comment ?

Cette obligation vise les installations comprises dans les parties privatives des locaux et dans leurs dépendances.
Ce diagnostic décrit, au regard des exigences de sécurité :
  • l'état des appareils fixes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire ou mettant en œuvre un moteur thermique, alimentés par le gaz,
  • l'état des tuyauteries fixes d'alimentation en gaz et leurs accessoires, l'aménagement des locaux où fonctionnent les appareils à gaz, permettant l'aération de ces locaux et l'évacuation des produits de combustion.
Ce diagnostic est réalisé sans démontage d'éléments des installations.
Ce diagnostic est réalisé par un diagnostiqueur qui répond aux obligations légales entrées en vigueur le 1er novembre 2007 (certification du technicien, minimum de garantie, indépendance et impartialité du diagnostic).
Attention !
Le prescripteur de diagnostic peut être appelé en responsabilité en cas de non-respect de ces obligations.
 
Sans titre.png